Qu'implique une présidence ? Que peut faire la Belgique ?

Missions de la présidence

Les missions suivantes relèvent de la présidence :

  • Organiser et diriger les réunions tant du Conseil de l'UE que de tous les organes qui fournissent le travail préparatoire.
  • Rechercher des solutions et des compromis, tant entre les Etats membres qu'avec les autres institutions de l'Union européenne.
  • Représenter l'Union européenne pour la politique étrangère et la politique de sécurité.

La présidence travaille toujours avec un programme de priorités pour les six prochains mois. Mais les travaux au niveau européen ne sont habituellement pas clôturés dans un délai aussi court. C'est la raison pour laquelle l'Etat membre qui préside doit également travailler sur les initiatives en cours, le « rolling agenda ».

L'Etat membre qui assure la présidence ne reçoit aucune autre prérogative spécifique. Le poids du vote de la Belgique demeure donc inchangé.

Le processus décisionnel européen

Outre le Conseil de l'UE, il y a d'autres institutions qui jouent un rôle important dans le processus décisionnel européen. En premier lieu, naturellement, le Parlement européen et la Commission européenne. Ces trois institutions forment une relation triangulaire où chacun joue un rôle qui lui est propre.

Cliquez sur le sujet souhaité pour obtenir plus d'informations sur les institutions ou sur les processus décisionnels.

Conseil de l'Union européenne

A partir du 1er juillet 2010, la Belgique présidera le Conseil de l'UE. Le Conseil constitue le principal organe décisionnel au sein de l'Union européenne. Dans cet organe, chaque Etat membre de l'UE est représenté par un ministre.

Selon le sujet traité, le Conseil se réunit dans diverses formations. Ainsi, les ministres des finances se réunissent par exemple au sein du Conseil ECOFIN pour traiter des dossiers économiques et financiers.

La Belgique travaillera de la manière suivante :

  • Le Conseil européen sera présidé par le Premier Ministre belge.
  • Chaque formation du Conseil (environnement, justice et affaires intérieures...) sera présidée par le ministre belge compétent, fédéral, régional ou communautaire. Le Conseil "Affaires générales et Relations extérieures" sera présidé par le ministre belge des Affaires étrangères.
  • Les différents groupes de travail en préparation du Conseil des ministres seront présidés par des experts belges.

Le Traité de Lisbonne

Si le Traité de Lisbonne entre en vigueur au second semestre de 2010, les règles seront en partie modifiées.

Le Premier Ministre ne présidera plus le Conseil européen mais un Président permanent sera désigné. Celui-ci occupera ce mandat pour une période de 2 ans et demi.

L'Etat membre exerçant la présidence ne devra plus assurer la représentation extérieure de l'Union pour la politique étrangère et de sécurité, qui sera assurée par un "Haut Représentant".

Pour en savoir plus :

SPF Affaires Etrangères http://www.diplomatie.be
Portail autorités belges http://www.belgium.be
Union européenne http://www.europa.eu
Conseil de l'Union européenne http://www.consilium.europa.eu
Autorités flamandes http://www.vlaanderen.be
Région wallonne http://www.wallonie.be
Communauté française http://www.cfwb.be
Site des relations internationales de la Communauté française Wallonie-Bruxelles, de la Région wallonne et de la Commission communautaire française de la Région de Bruxelles-Capitale http://www.wbri.be
Région de Bruxelles-Capitale http://www.brussel.irisnet.be
Communauté germanophone http://www.dglive.be
Flanders fits you http://www.flanders.be
Flandre – département international http://www.vlaanderen.be/internationaal