Economy, employment and social policy

What is Europe doing to lend support to SMEs? What suggestions do you have to make on this score?
2 years 14 weeks ago
ncariat
23 December, 2008 - 12:09
20

Elle doit d'abord faciliter les démarches administratives à effectuer pour constituer une société.

Elle pourrait ensuite mettre en place un fonds qui permettrait aux PME européennes d'emprunter pour se financer. Ce fonds serait réservé à un certain nombre de secteurs qui seraient déterminés comme prioritaires (en matière d'environnement par exemple)et n'accorderait ses aides qu'aux entreprises respectant un cahier de charges reprenant des obligations en matière de gestion durable et environnementale, de politique d'embauche non-discriminatoire (mixité sociale, des genres, des catégories sociales...)mais aussi des engagements de non-délocalisation durant une certaine période,...

2 years 14 weeks ago
Malinwa
21 December, 2008 - 10:51
19

Administratieve vereenvoudiging + minder zwaar belasten om hun concurrentiekracht op peil te houden.
Dit zijn momenteel landelijke bevoegdheden. Volgens mij moet dit ook zo blijven, maar Europa kan dit structureren zodat concurrentie tussen lidstaten onderling tot een minimum worden herleid.
Deze discussie is deels ook gekoppeld aan het sociaal model en de betaalbaarheid hiervan.

2 years 15 weeks ago
jdw
20 December, 2008 - 12:36
18

Two things:
- simplify both setting up a business and allowing for failure without being doomed for life
- don't bother with "uniform" stuff like the private european company of the FEB - just a waste of time and energy. Focus on simplifying at local (country) level. Any idea how long it takes just to simply change a director in your Spanish subsidairy, or (horror) the Portuguese branch of your Spanish sub controlled 100% by Belgium. Takes about two months and 2000 euro), rather than the two minutes and the two euro it should. In this so-called "internal" market, even notarial deeds are not mutually recognised!

2 years 15 weeks ago
FEB-VBO
19 December, 2008 - 16:16
17

La FEB salue l’attention portée par l’Europe aux PME par le le Small Business Act (SBA) lancé par la Commission début juillet 2008 et dont les principes ont été approuvés lors du Conseil Compétitivité des 1 et 2 décembre derniers. Le Conseil a également procédé à une « prioritarisation » des actions à mener que la FEB soutient.
Ainsi il est positif que le Conseil souhaite entamer dans les 6 premiers mois de 2009 les négociations pour un amendement à la directive sur les retards de paiement, visant à réduire les délais de paiement entre les pouvoirs publics et les entreprises, d’une part, et entre les entreprises, d’autre part. Le raccourcissement des délais de paiement est crucial dans le contexte actuel de crise économique et de problèmes de liquidité auxquels les PME sont confrontées
Parmi les mesures qui visent à compléter le SBA, on épinglera la concrétisation du brevet communautaire, une juridiction supranationale en matière de brevets et un meilleur accès des PME aux brevets. La FEB espère que la Belgique saisira l’occasion de la présidence de l’UE pour faire aboutir ses importants dossiers.
Dans le cadre du SBA, la Commission a également présenté un projet de règlement sur la société privée européenne (SPE). Cette nouvelle forme européenne de société sera fondée sur des règles de constitution communes à toute l’UE. La FEB soutient cette initiative. En effet, la SPE devrait contribuer à améliorer l’accès des PME au marché unique en leur fournissant un instrument souple et uniforme qui devrait faciliter le développement de leurs activités dans d’autres Etats membres. Aussi, la FEB demande que les Etats membres trouvent rapidement un accord sur la SPE.
En outre, des mesures supplémentaires s’imposent afin de réaliser d’ici à 2012 la diminution de 25% des charges administratives préconisée par la Commission européenne et ce tant au niveau de la législation européenne que nationale.
Enfin, la prise en compte des PME dans les études d’impact de l’Impact Assessment Board (européen) et la mise en œuvre du principe Think Small First sont essentielles.

2 years 16 weeks ago
Ruut
10 December, 2008 - 11:27
16

Supprimer toutes les taxes et contributions et ne laisser que la TVA.

2 years 16 weeks ago
gamegie
8 December, 2008 - 20:07
15

Favoriser le commerce local et pas l'implantation de gros centres commerciaux

2 years 17 weeks ago
arianneminotaure
2 December, 2008 - 14:57
14

On oublie trop souvent que ce ne sont pas les grosses entreprises qui font la richesse d'un pays mais les petites et moyennes. Lorsqu'un Google vient s'installer en Belgique, on lui déroule le tapis rouge alors qu'il ne propose que quelques emplois et sous des conditions que tous nous connaissons: réduction d'impôts, réduction d'onss, primes substantielles et participation à je ne sais quoi encore! Lorsqu'une pme voit le jour, c'est à peine si on ne lui ferme pas la porte au nez! Pourquoi? le petit resto " Chez Manu" a-t-il moins de valeur que Google? Il n'a pas de réduction d'impôts lui! Il n'a pas de réduction d'onss, lui! On ne lui donnera pas de primes à lui! Alors? Alors, les petites et moyennes entreprises, c'est comme la population. C'est eux qui enrichissent et remplissent les caisses de l'état, pas les grosses boîtes et encore moins les monsieur Frère ou les banques!

2 years 18 weeks ago
Yvesetjulie
27 November, 2008 - 19:28
13

Diminuer les taxes et favoriser l'emploi...
C'est l'emploi qui fait tourner l'économie et pas les taxes comme certains le pense...

2 years 18 weeks ago
Foxna
27 November, 2008 - 10:49
12

Il faut surtout ne plus détruire les petites et moyennes entreprises avec la rage taxatoire, les contrôles gestapistes de l'AFSCA pendant les heures de pointe, ne plus créer des freins au développement au nom de l'Europe.Ni le PS, ni le MR ne sont pour soutenir les petites et moyennes entreprises car pour eux seule compte la grande distribution et les grandes entreprises.

2 years 18 weeks ago
Oengawa
27 November, 2008 - 10:36
11

Waar blijft de keuring van producten voor ze op de markt mogen gebracht worden. Vroeger (vb CEBEC, KEMA, ...) Nu is het voldoende dat men op om het even wat CE kleeft en men verklaart dat het product voldoet aan de geldende regels en normen.
Dit is te gemakkelijk voor de Chineesjes, zij denken trouwens dat dat "China Export" wil zeggen.
Er worden vandaag bv ijswatermachines verkocht die bedraad zijn met gele en groene draden (Dit mag al sinds 1980 niet meer volgens het ARAI dat wij moeten naleven, maar zolang er geen dode valt mag dat verkocht worden want er staat CE op. Probeer de fabrikant nog maar te vinden in China als er hier een kind (of volwassene) iets tegenkomt met een product dat niet voldoet .... en wat zou er dan gebeuren ... net zoals het lood in de verf bij "piep". Alles wordt uit de winkelrekken gehaald, maar de consument die het in volle vertrouwen gekocht heeft, want er stond CE op, die mag z'n kind verder vergiftigen !!!

2 years 18 weeks ago
Oneclic
24 November, 2008 - 17:15
10

Je pense que l'Europe devrait avoir un rôle régulateur au niveau du taux d'imposition et de TVA pour l'ensemble des pays membres.

Actuellement, la Belgique est le premier pays au monde à avoir un taux d'imposition aussi élevé.

En d'autres termes: produire en Belgique coûte 5 fois plus qu'ailleurs (exemple qu'au Mexique), même chose au niveau de l'emploi d'un travailleur, il peut coûter jusqu'à 5 fois plus.

http://www.oecd.org/document/57/0,3343,en_2649_34533_40233913_1_1_1_1,00...

Alors, OK on a un excellent système: soins de santé, formation, chômage ...

Mais je trouve qu'il est anormal:

1. Qu'un travailleur temps plein touche à 150 € près, la même chose qu'un D.E 100% indemnisé.

2. Qu'un indépendant qui bosse 7J/7 avec un CA de 70.000 € / an puisse seulement se payer 1367 € de salaire /mois.

3. Que ce Pays, fasse de nous des assistés: "aides, aides, aides" : des WC, en passant par la chaudière, le double vitrage, la façade, le site web, la prime à l'innovation, la création d'une entreprise, l'aide à l'emploi, ... A chaque fois, il faut demander une aide à l'Etat: Elio est-il parent avec Fidel?

Je plaide donc pour une baisse du taux d'imposition!

Merci

2 years 18 weeks ago
Euro1
23 November, 2008 - 17:23
9

En verder, moedig KMO's aan wanneer die hun werknemers op één of andere manier wensen te belonen met 'voordelen in natura' ipv. ze op alle mogelijke manieren tegen te werken en overal belastingen op te heffen.

2 years 18 weeks ago
Euro1
23 November, 2008 - 17:11
8

Om KMO's te ondersteunen: Verminder en vereenvoudig de administratie drastisch! Stimuleer KMO's om internationaal te opereren en beperk de initiemle risico's hiervoor (of verzeker ze)

2 years 18 weeks ago
SDW
23 November, 2008 - 15:28
7

In DE LUCHTVAART zal een KMO(SME) geen mogelijkheid zien om een contract binnen te halen omdat alleen de initieele inschrijven zodanig komplex is en dat men niet de nodige administratieve krachten heefd om de ganse papierwinkel uit te werken.

2 years 18 weeks ago
bigbadkitty
23 November, 2008 - 14:43
6

Een klein, eenvoudig maar toch belangrijk voorstel: misschien kan de overheid beginnen met de eigen facturen op tijd te betalen. Een KMO of kleine zelfstandige die goederen of diensten levert aan Belgische ministeries moet maandenlang wachten op betaling. Het gaat zelfs zo ver dat men vaakt belasting betaalt op inkomsten uit facturen die nog niet betaald werden. Met andere woorden, de KMO levert een dienst aan de overheid, betaalt de BTW, betaalt belastingen op die inkomsten, en pas daarna krijgt hij efectief de inkomsten wanneer het ministerie in kwestie eindelijk de factuur betaalt. Het gaat zelfs zo ver dat de KMO of zelfstandige failliet gaat omdat hij de BTW en/of belasting niet kan betalen.

2 years 19 weeks ago
Adeline
20 November, 2008 - 13:54
5

kleine kmo's kunnen sneller en flexibeler werken dan multinationals.Kmo's worden meestal geleid door oprichter en die weet beter hoe het bedrijf draait dan een ceo met een grote bek en geen hersenen.Vraag maar aan 10ceo's wat er in bedrijf geproduceerd wordt en hoe.Velen zullen het antwoordt schuldig blijven.Maar voor die domheid worden ze wel veel te veel betaald.

2 years 19 weeks ago
butterfy with wings
19 November, 2008 - 12:09
4

Beste medeburgers,

Economie is dynamisch !! En moet constant aangepast worden. Dus flexibel zijn. Hoe kleiner de organisatie, hoe kleiner het aantal gesprekken, hoe vlugger de beslissing.
Ik ben voorstander van de subsidiariteisprincipe die stelt dat de beslissing moet genomen worden op het niveau waar die het best past.
Europa is teveel gericht op het beschermen van bedrijven uit landen waarvan de politicus het meest te zeggen heeft binnen Europa.
Europa heeft geen broederschap tussen de lidstaten. Men gebruikt de andere als de ene daar voordeel uit haalt.
Europa zou voor elk land een budget ter beschikking moeten stellen naar rato van zijn bedrijvigheid. Er moet wel een controlemogelijkheid bestaan voor Europa.

alstublieft.

2 years 19 weeks ago
SDW
19 November, 2008 - 11:57
3

What Is the EU going to do under the BELGIAN PRESIDENCY to develop a better enviroment for the SME involved in AERIAL WORK OPERATIONS( ICAO definition) in vieuw to give the SME the possiblity to develop their company and increase EMPLOIEMEN

2 years 19 weeks ago
Bernard
19 November, 2008 - 10:06
2

Surtout, de grâce, qu'elle ne s'en mêle pas!

Gérer une PME est déjà bien assez compliqué comme ça, et nous sommes déjà noyés par les procédures administratives, financières et comptables, qui nous prennent du temps qu'on pourrait consacrer à faire des choses utiles pour le développement de notre société.

Il n'est vraiment pas nécessaire qu'un niveau de "pouvoir" supplémentaire s'en mêle et ajoute encore de la complexité et de la paperasse inutile.

2 years 19 weeks ago
Paulo7850
18 November, 2008 - 17:45
1

Etre plus active quant aux directives antimonopole, duopole, ...

L'UE laisse trop de libertés aux gros qui sont devenus des lobby imposant leurs politiques.

Plus de PME, plus d'emplois répartis, plus de flexibilité, plus de politique aux politiques et non aux super PDG.

Destructurez les grands groupes, imposez une taille maximale, un nombre maximum de filiales, favorisez les management by out, ... au sein de l'UE et protectionisme quant à l'acquisition de sociétés européennes.

Nous perdons toute main-mise sur nos grandes entreprises pourvoyeuses d'emploi car gérées outre UE!