Staatsbürgerschaft, Kultur und Bildung

Haben Sie den Eindruck, dass sie an der Entscheidungsfindung auf europäischer Ebene beteiligt werden?
vor 2 Jahre 13 Wochen
Carlo Jansen
30 December, 2008 - 23:44
26

Neen, wel wordt regelmatig door lokale politici van de besluitvorming binnen Europa gebruikt gemaakt om onpoppulaire maatregelen door te drukken (denk aan natuurbeleid, en andere dat weinig of geen draagvlak heeft in bepaalde regios, maar dat onder het mom van "Europese richtlijnen" door de burger zijn strot geramd wordt.

vor 2 Jahre 14 Wochen
Malinwa
21 December, 2008 - 21:11
25

Neen

vor 2 Jahre 15 Wochen
Mikki
18 December, 2008 - 16:18
24

Neen.

Belangrijke elementen, zoals daar zijn de ons opgedrongen Euro, liberaliseringen van bepaalde markten, de Europese grondwet,... zijn ons nooit gevraagd geweest.

Een parlement kan volgens mij geen belangrijke beslissingen zomaar ratificiëren zonder het volk te horen. Referenda, bindende referenda, zouden moeten verplicht zijn. Wat zien we nu bv. met de grondwet 2 ?

Eerst dringt men ons een grondwet op: de fransen en nederlanders hebben tegen gestemd.

Men noemt het anders, men maakt het moeilijker, en hop, opnieuw. Dit keer hebben hun parlementen het geratificeerd, waardoor nee-stemmers monddood worden gemaakt. En wat hebben we dan: Ierland.

Ierland zegt neen. Hun goed recht. Een terechte beslissing.

Europa zegt: we gaan de Ieren ja doen zeggen. Enkele kleine toegevinkjes en hop, terug naar de stembus.

NEEN is NEEN !

Kijk naar de liberalisering van de energiemarkt, ons opgelegd door de EU. Kijk naar de Euro, ons opgelegd door de EU.

Heeft het écht ons leven verbeterd?

Neen. En er zijn nog zo'n projecten: het vrijmaken van de postmarkt is het volgende: zelfs de Europarlementariërs geven toe dat het het leven van de mensen niet gemakkelijk zal maken, enkel dat van de bedrijven. Dus we zien mooi voor wie Europa eigenlijk is: het kapitaal en de bedrijven.

En de mensen kunnen stikken.

vor 2 Jahre 15 Wochen
Newropeans
15 December, 2008 - 13:49
23

Il est évident que l'Union européenne n'est pas démocratique. Pour améliorer cela, Newropeans, premier parti trans-européen, présentera des candidats dans une dizaine de pays membres de l'UE aux élections européennes en juin 2009 sous un même nom et avec le même programme. L'objectif de Newropeans est de démocratiser l'Union européenne et de renforcer la place de l'Europe dans le monde. Convaincu que seul un parti véritablement européen peut proposer une direction claire aux 500 millions de citoyens de l'UE, Newropeans considère qu'il est temps d'offrir à l'Europe un parti à sa dimension et une alternative crédible aux partis nationaux. Nous pensons en effet que les idées neuves et les changements nécessaires ne viendront pas des gouvernements nationaux ou de Bruxelles. Newropeans se présente donc comme un outil pour que tous les citoyens à travers l'Europe puissent avoir leur mot à dire dans les affaires européenens. www.newropeans.eu

vor 2 Jahre 16 Wochen
Gil F.
12 December, 2008 - 15:37
22

Sommige mensen hier begrijpen het verschil tussen de verschillende vormen van democratiën niet.
De meeste moderne staten kennen het principe van vertegenwoordiging, dwz dat men op iemand of een partij stemt die onze mening/opvatting moet vertegenwoordigen op een zo trouw maar pragmatische manier. Sommige lijken liever het principe van mandaat te zien. Waarvoor men dan constant onze mening moet geven en elk voorstel onderworpen moet worden aan een stemming bv. een referendum.
Hoe denkt u dat het principe van mandatarissen een efficiënter beleid met zich kan meebrengen?? Onmogelijk.
Referenda zorgen trouwens voor een dictatuur van de meerderheid, iets wat (te) veel mensen vergeten. Een referendum kan democratisch zijn in een homogene samenleving, met één cultuur, één taal, met sociale gelijkheid. Weinig/Geen landen in Europa beantwoorden aan dit criterium. In landen (zoals België met Vlaanderen/Wallonië) gaat de grootste bevolkingsgroep alles voor het zeggen hebben. In Europa zullen landen met de meeste inwoners alles voor het zeggen hebben, als men het principe neemt dat de grootste percentage wint over heel Europa. Wat als we dan aan elk land een vetorecht verlenen? Dan komen we in een no-decision situatie, iets wat we met de Europese Grondwet al 2x hebben meegemaakt.

Het zou mooi zijn, zou alle macht naar de burger gaan. Helaas, is een essentiele voorwaarde voor een goede beslissing: geïnformeerd zijn. Iets wat pakweg 90% van de Europese bevolking hoogst waarschijnlijk niet doet en niet zou doen ook al zouden er meer middelen hiervoor ter beschikking zijn. Klinkt pessimistisch, maar zo is het nu eenmaal. Daarom moet men nu eenmaal vertrouwen in de mensen die ons moeten vertegenwoordigen.

Ons (Europees) democratisch stelsel is verre van perfect. Daarom moet men ons huidig systeem beschouwen zoals Winston Churchill: de beste der slechte systemen.

vor 2 Jahre 16 Wochen
fredericceuppens
12 December, 2008 - 14:24
21

Pas en tant que simple citoyen, ce droit étant souvent réservé aux groupes de lobby du Rond-Point Schumann: il y a donc un besoin urgent de revoir l'approche "top-down" de l'UE et de la transformer en une approche "bottom-up". Le véritable enjeu de l'intégration régionale en Europe repose sur un projet porté par les citoyens eux-mêmes. Des efforts de communication doivent être faits, ainsi que des efforts d'information (cours dans les écoles sur l'UE...).

vor 2 Jahre 16 Wochen
Ruut
10 December, 2008 - 12:28
20

Vu que l’Europe n’est pas une Démocratie, non.

vor 2 Jahre 16 Wochen
Mornagest
8 December, 2008 - 22:00
19

Je pense qu'il est inutile de développer les avis donnés ci-dessous... aucun referendum n'a été proposé en Belgique concernant la construction de l'Europe, qui est pourtant censée nous représenter (c'est bien le principe de la démocratie, non ?).

Quant aux autres pays, la situation n'est guère meilleure... le referendum français avait donné une majorité de non (55%) en 2005, ainsi, le traité de Lisbonne n'a pas subi de referendum l'an passé, afin d'empêcher les gens de se prononcer sur le sujet.

Le peuple ne doit pas craindre le gouvernement, c'est le gouvernement qui doit craindre le peuple.

vor 2 Jahre 18 Wochen
Yvesetjulie
27 November, 2008 - 19:30
18

Non, pas du tout... nous n'avons pas le droit de parole ici en Belgique, nous ne pouvons pas répondre a un référendum concernant les lois européenne
Actuellement, cette Europe n'est pas bonne...
Il y a la vie sociale qu'il faut absolument améliorer, proposer des emplois correcte avec des salaires correcte et pas de précarité...

vor 2 Jahre 18 Wochen
Euro1
26 November, 2008 - 23:07
17

Het is te begrijpen dat de meerderheid op dit forum negatief op deze vraag antwoordt. Alleen is dit niet helemaal correct. het klopt dat de perceptie van Europa is dat alles ver van mijn bed is en over de hoofden van de burger beslist wordt. Langs de andere kant kiest de burger wel degelijk een Europees parlement en zijn nationale parlementen en regeringen. Die verkozen nationale regeringen vertegenwoordigen de burger in de Europese Raad. De perceptie van de burger strookt dus niet helemaal met de waarheid, maar de perceptie wint altijd! Daar moet dus iets aan gedaan worden maar ingaan tegen een overheersende mentaliteit is altijd moeilijk, zoniet onmogelijk. Persoonlijk ben ik ervan overtuigd dat een rechtstreeks verkozen Europese regering met een verkozen Europees president met een mandaat van enkele jaren de betrokkenheid van de burger zal vergroten. Hierbij is het van primordiaal belang dat elke burger ook op elke kandidaat kan stemen. Maw, een Belg moet zijn stem kunnen uitbrengen op een Griekse politicus. Indien de burgers slechts kunnen kiezen voor de kandidaten van de eigen lidstaat, kom je terecht in polarisatie wat leidt tot separatie. Kijk maar naar de Belgische politiek.

vor 2 Jahre 18 Wochen
johans
25 November, 2008 - 07:14
16

Nee. De stem van de burger telt niet. Europa voert een ultra-liberale koers waar in geen enkel land een democratische meerderheid is.

vor 2 Jahre 18 Wochen
Amadeus
24 November, 2008 - 15:41
15

non moi non plus je n'ai pas cette impression.
Je ne sais même pas ce qui est à l'ordre du jour là bas.

C'est l'un de mes reproches.. On peut juste élire quelqu'un qui représente nos idées et valeurs (dans l'absolu) mais on n'a ni accès aux sujets, ni droit de participation aux prises de décisions importantes..
Remarque que vu le niveau politique du belge moyen, je comprends l'idée.. (On est déjà perdu en matière de politique intérieur alors mieux vaut laisser l'Europe aux gens compétant)

vor 2 Jahre 18 Wochen
Le vieux Jules
22 November, 2008 - 20:17
14

Non, certainement pas! L'Europe est devenue une sorte de monstre bureaucratique froid, qui produit continuellement des règlements de toutes sortes sans se soucier des vrais intérêts des gens et sans jamais les consulter. L'Europe se mêle de tas de choses dont elle ne devrait pas se mêler(Savez-vous par exemple que la courbure des concombres est réglementée?) et ne s'occupe pas des vrais problèmes! Où est l'Europe sociale, l'Europe des citoyens? Par contre, l'Europe des banquiers et des marchands, elle, elle existe!

vor 2 Jahre 19 Wochen
billgoldberg
22 November, 2008 - 13:41
13

Komaan, is dit een serieuze vraag?

Natuurlijk niet.

Belgie kan nog democratisch genoemd worden, en daar ben je al machteloos om een verschil te maken als gewone mens.

Laat staan in de EU, die trouwens niet democratisch is.

vor 2 Jahre 19 Wochen
Paulo7850
21 November, 2008 - 16:22
12

Pour MARIE ANNE :

Les accords de Bologne ont réglés le problème de reconnaissance des diplômes pour les études allant au-delà des études moyennes supérieures.

Ainsi mon fils ayant effectué son "bachelor" ( premier cycle de 3 ans d'université pour sa discipline) a continué son parcours au Grand -Duché de Luxembourg (grâce à la reconnaissance du diplôme)), mais il avait également été accepté dans 5 universités françaises.

Les britanniques se sont alignés et le détenteur d'un bachelor sera reconnu comme tel et aura ccès aux masters britanniques (sous condition de connaître l'anglais, naturellement, outre autres conditions mais quis'appliquent à tous les étudiants UE, UK y comprise).

Pour plus d'information, il y a des sites internets dans chaque pays et pour UK, le British Coucil de Bruxelles est à votre disposition (très bon site).

vor 2 Jahre 19 Wochen
labouille1
20 November, 2008 - 19:08
11

Rien n'est jamais demander aux citoyens europeens. Tout nous est imposes comme dans une dictature.

Pourquoi les referendums ne sont ils pas plus frequents ? au moins au niveau europeen; puisque interdit en belgique.
Trop peur sans doute de recevoir des "non" aux differents avis demandes.

Heureusement que l'Irlande a ce choix et permet de mettre un frein a ce foutoir polique europen; qui ne rapporte qu'a la politique

vor 2 Jahre 19 Wochen
Adeline
20 November, 2008 - 14:16
10

In geen geval,mijn stem telt niet in europa.Als transgender wordt ik op europees vlak ook niet gehoord.

vor 2 Jahre 19 Wochen
Xavier
19 November, 2008 - 19:27
9

Clairement NON. Le problème venant de la communication : on ne sait pas ce qui est discuté au niveau européen et à quoi cela aboutit.

vor 2 Jahre 19 Wochen
Bastet
19 November, 2008 - 14:25
8

NON. Pour donner son avis, il faudrait que le système de référedum soit inscrit dans la Constitution Belge or,il ne l'est pas. Si pour des raisons qui leur sont propres les dirigeants belges ne veulent pas ce système, au moins qu'ils laissent les citoyens donner leurs avis sur les questions européennes. Dès ce moment, je me sentirai plus européenne qu'aujourd'hui.

vor 2 Jahre 19 Wochen
Bernard
19 November, 2008 - 10:27
7

Tiens ? Le niveau européen prend des décisions ?

Ah oui, c'est vrai, j'oubliais... Il y a quand même eu des décisions importantes pour notre avenir: l'épaisseur des fils à couper le beurre, le pourcentage de graisse d'origine douteuse qu'on pouvait mettre dans le chocolat, la taille des écrans 17 pouces (quoi, non ? ah bon...).

Plus sérieusement, il y a sur ce plan deux déficits majeurs:
- Tant que les "décisions" seront en réalité des résultats de compromis dont le seul but n'est en rien l'intérêt général (c'est quand même à ça que devrait servir une "union", non ?) mais surtout que chaque représentant puisse rentrer dans son pays en clamant qu'il a pu faire entendre sa voix, on ne pourra emporter que de micro-décisions dans des domaines dont tout le monde se fout comme de son premier cent.
- La communication de ces décisions est particulièrement déficitaire. Je conçois que cela soit difficile mais c'est important.
- Le système de décisions est complètement antidémocratique: les seuls élus directs sont les représentants au Parlement européen, et les décisions sont prises à la Commission...

vor 2 Jahre 19 Wochen
MarieAnne
18 November, 2008 - 19:13
6

Désolée si je ne suis pas dans le bon forum !
Je suis enseignante. Je constate qu'il n'y a que peu voire pas d'équivalence de certains diplômes entre les pays européens à quelque niveau d'études que ce soit.
Certains pays seraient-ils protectionnistes ?
Je pense qu'il est difficile de mettre tous les européens au même niveau quant au contenu des études.
Est-ce une utopie ?

vor 2 Jahre 19 Wochen
Dubreucq
18 November, 2008 - 18:56
5

malheureusement non, nous n'avons absolument pas le sentiment de participer à la prise de décision...

je ne sais pas ce que l'on pourrait imaginer pour procurer ce sentiment à chaque électeur... peut-etre devrions nous avoir des informations plus fréquentes, plus ciblées, plus individuelles sur ce qu'il se passe au niveau de l'Europe pour que l'on puisse se sentir impliqué un minimum...

vor 2 Jahre 19 Wochen
Paulo7850
18 November, 2008 - 18:29
4

Pas du tout.

Vite les élections directes dans un système simple avec un véritable gouvernement reponsable face à un parlement véritable.

Et plus de votes pour les têtes de pipe nationalistes car si un politique d'un autre Etat est estimé comme le plus valable au niveau présidentiel, ce serait plus que normal.

Prenez le système US. Il n'a pas que des mauvais cotés, que du contraire (les affaires locales sont votées au niveau local, quand on voit la Belgique n'admettant pas le référendum, même pas aux niveaux sous-fédéraux...)

vor 2 Jahre 19 Wochen
waleran
18 November, 2008 - 18:11
3

Non. Cela simplement parceque le niveau européen est invisible aux yeux du citoyen lambda.
Nous ne savons pas suffisamment ce que fait l'Union pour nous. Les médias se centrent sur le niveau national.
Pour participer, il faudrait être mieux informés et avoir les moyens de la concertation et de l'expression (référendum p.ex.).

vor 2 Jahre 19 Wochen
fmr
18 November, 2008 - 18:00
2

Tant que la commission décidera de tout au détriment du parlement et que les élections européennes se règleront au niveau national (voire régional), nous n'aurons aucune emprise sur ce que font les politiciens au niveau Européen.

vor 2 Jahre 19 Wochen
pgmouzelard
18 November, 2008 - 17:55
1

Non, pas du tout!
Se serait tellement bien de pouvoir voter pour de grandes questions comme font les suisses.
(ex : le mariage homosexuel, l'avortement, l'euthanasie, la constitution européenne, etc.)